A puissance 2

Le projet associatif

2005

Navigation rapide

CHARTE PEDAGOGIQUE

FINALITES DE L’ASSOCIATION

A PUISSANCE DEUX oriente son action de formation à travers des techniques dont la finalité est l’autonomie afin de répondre à un multi-public.

Face à ces publics la démarche d’A PUISSANCE DEUX s’articule autour de la globalité de l’apprenant en formation. Tendre à l’autonomie de l’apprenant, c’est connaître et expliquer la réalité de sa situation avec ses contraintes et ses possibilités d’évolution, être capable de choix personnels réalistes et enfin découvrir les moyens de les concrétiser en se fixant des étapes de parcours.

Prendre en compte la globalité de l’apprenant, c’est pour le formateur, tenir compte de toutes les dimensions de celui-ci et de la situation dans la construction et la conduite de la relation pédagogique avec le groupe.

Les objectifs prioritaires sont définis conjointement par : • La convention (objectifs et limite de temps et de moyens) ; • La situation initiale et les potentialités de chaque apprenant, • Les compétences du formateur dans le cadre de sa mission.

CADRE INSTITUTIONNEL

Les formations d’A PUISSANCE DEUX s’inscrivent dans un cadre conventionnel (Etat, Conseil Régional et Général, collectivités locales, fonds d’aides, etc…) qui obligent à prendre en compte les contraintes mais aussi les potentialités offertes par celui-ci.

Les actions sont programmées en cohérence avec les objectifs définis par la convention et le cahier des charges spécifiques à chaque action. Elles tiennent compte des exigences légales définies par la loi.

AXES METHODOLOGIQUES

L’originalité d’A PUISSANCE DEUX repose sur un certain nombre de principes de base que chaque formateur se doit de prendre en compte, à savoir : • déterminer avec le groupe les objectifs opérationnels et recréer une dynamique de groupe assurant solidarité et entraide ; • centrer sa pédagogie sur l’acteur en situation d’apprentissage (l’apprenant), savoir l’écouter et établir une relation, hors de tout préceptorat ; • travailler et faire travailler en interaction les apprenants sur leurs propres richesses de sorte que le formateur ne soit pas l’unique détenteur de savoir mais le relais/médiateur dans le processus d’acquisition et d’apprentissage, c’est-à-dire apprendre à apprendre et amener l’apprenant à un travail autonome ; • développer des approches pédagogiques actives, individualisées et par objectifs, dans la recherche d’une progression du groupe tout entier.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 468178

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’association   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License